Fichiers audio libres de droits, gratuits et de qualité.
Drapeau Anglais
English - Français
Logo du site LaSonotheque.org Logo du site LaSonotheque.org
ciseaux

Les Dossiers
Sons mystérieux

De nombreuses personnes m'ont déjà contacté pour analyser et souvent "éradiquer" un son. J'ai réalisé ce petit dossier dans le but d'aider à les traquer et les supprimer. Si besoin, contactez-moi !

En effet, un son peut être plaisant, mais peut aussi rendre totalement dingue. Il est indispensable de trouver la source du bruit pour régler le problème.

Il ne faut, en aucun cas, partir d'une idée préconçu : Inutile de se faire croire que le bruit est apparu lorsque votre femme vous à quittée, elle n'est sûrement pas coupable. Le son est parfois présent depuis longtemps, mais un évènement ou un traumatisme peut focaliser votre attention sur une chose en particulier. Ce n'est pas pour ça qu'ils ont un lien quelconque, même s'il apparaisse éventuellement le même jour. Notez-le, notez tout ce qui vous vient, mais ne tirez aucune conclusion avant de trouver la source du son.

Je suis technicien, pragmatique et j'ai toujours trouvé une explication "technique" aux différents problèmes que j'ai rencontrés. Je ne suis pas du tout adepte des évènements paranormaux. Si le responsable n'est pas trouvé, ça ne veux pas dire que c'est paranormal, diabolique ou divin, mais simplement que ça nous dépasse, voir dépasse parfois des chercheurs, dans l'état actuel de nos connaissances scientifiques. Cela ne doit pas nous empêcher de continuer à chercher.

Théorie

Un son est une vibration. Une vibration rapide crée un son aigu, une vibration lente crée un son grave.

Un son est créé par une "source". C'est à dire un responsable. Ce peut être une matière, un animal, un appareil ou bien d'autres choses, qui émet une vibration.

Quoi qu'il en soit, pour créer une vibration, il faut de l'énergie. Il suffit de peu d'énergie pour un son aigu car il s'agit généralement d'une vibration de faible amplitude, la source peut être de très petite taille. Un son grave demande plus d'énergie car il faut déplacer beaucoup plus d'air pour un volume sonore équivalent, la source est normalement plus grosse.

Un son aigu est généralement directif. C'est à dire qu'il va aller en ligne droite. Il est souvent facile de l'arrêter avec un mur. Un son grave est omnidirectionnel, il s'entend autour de la source et n'est pas facile à localiser ni arrêter.

Traquer ce son

Voici quelques étapes pour traquer le son :

Enregistrez le son, avec un téléphone ou un camescope, même de mauvaise qualité. Essayez de vous en approcher et d'enregistrer longtemps le son. N'hésitez pas à parler pendant l'enregistrement, pour exposer des détails à la voix et donner une idée du volume du bruit. Vous pourrez alors me contacter ou en parler à n'importe qui sans être pris pour un fou ou une folle.

Choisissez une nuit de préférence, car les bruits humains allant tour sont moins présents (à moins que le son soit iniquement diurne). Qu'il n'y ait pas de vent, pas de pluie, par d'orage. Si le son n'est pas présent, c'est qu'il est intermittent et il faut attendre qu'il revienne ou c'est qu'il est généré par un des éléments de la liste, alors absent.

Eteignez ou éloignez toutes les sources de bruits connues : Chaudière, enfants, radiateurs, animaux domestique, télévision, radio, etc. Si le son mystérieux n'est plus présent ; soit le son est intermittent encore et il faut attendre qu'il revienne de lui-même pour passer à l'étape suivante, soit l'un des responsables est dans la liste et dans ce cas il faut les réintroduire un à un jusqu'à son retour.

Coupez le courant électrique général de votre maison (le disjoncteur). Si le son a disparu. Remettez-le. S'il disparaît et réapparait en même temps que le courant, c'est qu'il est peut-être d'origine électrique. Et qu'il n'a pas de batterie ou de pile. Si le son est toujours présent, laissez l'électricité coupée 5 ou 10 minutes et passez à l'étape suivante.

Coupez l'arrivée d'eau. Une micro-fuite peut faire du bruit. Ouvrez un robinet jusqu'à ce qu'il n'y ai plus d'eau dans le circuit puis refermez-le. Attendez 5 à 10 minutes. Si le son mystérieux n'est plus présent ; soit le son est intermittent et il faut attendre qu'il revienne de lui-même, toujours, pour passer à l'étape suivante, soit c'est un bruit de canalisation. Laisser l'arrivée d'eau fermée.

Coupez l'arrivée de gaz, de fioul ou de toutes les autres énergies. A cette étape, tout est éteint dans votre maison. Si le son persiste, c'est que le son a une autre source d'énergie. Soit il est sur pile ou batterie, soit c'est un animal, soit c'est autre chose.

Faite un nouvel un enregistrement et contactez un expert, un détective ou moi.

Verdicts

Voici les verdicts de plusieurs recherches que j'ai déjà fais par le passé :

Une petite vrillette

Il s'agit d'un tout petit insecte d'un demi centimètre. le mâle tape les poutres ou les murs avec sa tête pour émettre un bruit et attirer la femelle. Le bruit est un petit tac-tac-tac très faible, aigu et intermittent. L'insecte est parfois bien caché derrière un meuble ou dans le trou d'une poutre, parfois derrière le revêtement du mur. Il est camouflé, souvent de la même couleur que le support. Il arrive qu'on lui fasse peur, alors le son s'arrête lorsqu'on est à moins de 2 mètres de lui, ce qui complique la localisation d'un amateur.

Une gouttière en zinc

Un sifflement apparaissait par intermittence dans un jardin. Suivant le sens du vent, il s'agissait de la vibration d'une gouttière en zinc lorsqu'une voiture arrivait au loin sur une route en particulier. Durant toute son approche, le bruit de la voiture passait au-dessus du mur de clôture sans être audible par les habitants. Mais faisait vibrer la gouttière pour s'arrêter lentement jusqu'à ce que le véhicule passe ou soit trop loin.

Un chargeur de téléphone défectueux

Un sifflement désagréable était audible à partir de minuit. Il s'agissait d'un chargeur qui sifflait lorsqu'il était débranché du téléphone ou lorsque la charge était finie. Une fois le téléphone chargé, vers minuit, le sifflement débutait. Il n'était audible qu'en cas de silence total, la nuit, même s'il était aussi présent le jour.

La dillatation

Un petit "tic" très récurant était généré par la déformation (ou dilatation) d'une petite canalisation d'un radiateur de chauffage central. Souvent silencieux, c'est un son banal pour les chauffagistes.

Joseph SARDIN - Fondateur de BigSoundBank.com et LaSonotheque.org - Contact

ciseaux
ciseaux
Découpez suivant les pointillés